Ma sauce gribiche

Publié le par Célyne

Alors là, mes ami(e)s, sachez que je vous aime beaucoup.

Rendez-vous compte : j'ai décidé aujourd'hui, après mûre réflexion, de transmettre une de mes recettes fétiches, une de celles qui me garantit à chaque fois des "Ah !", des "Oh !", une corbeille à pain vide et des assiettes plus propres que propres.

J'entends déjà certain(e)s s'agacer : « Mais qu'est-ce qu'on s'en fiche, de la sauce gribiche ! Plus personne - à part Jacques Chirac - ne mange de tête de veau de nos jours ! ».

Eh bien, c'est faux, on ne s'en fiche pas !

1/ parce que je cuisine la tête de veau et/ou la langue de veau (ou de bœuf) pour nombre de mes amis qui sont ravis de retrouver ce plat d'antan. Certes, il faut bien s'assurer des goûts des convives auparavant, parce que tout le monde n'aime pas ou ne goûte pas, mais on peut toujours proposer autre chose aux réfractaires (voir point 2).

2/ parce que sauce gribiche n'égale pas QUE tête de veau ! La recette qui suit est formidable avec, par exemple, des tronçons de lotte (ou tout autre poisson blanc cuit au court-bouillon, servi chaud ou froid), une assiette anglaise, des crudités coupées en bâtonnets pour l'apéritif, etc., etc.

Gribiche

Bref, pour faire une bonne sauce gribiche à ma manière, il faut (pour 4 personnes) :

- 3 œufs
- 3 cuillerées de moutarde (petit rappel > le principe de base de la mayonnaise : même quantité (à l'œil) de moutarde que de jaune d'œuf. Mélanger rapidement, saler, poivrer et laisser reposer 1 mn avant de monter à l'huile)
- de l'huile de colza
- 3-4 cornichons
- 1 échalote grise ou un bel oignon frais
- persil, ciboulette et estragon
- sel, poivre
- 1 pincée de piment d'Espelette
- 1 trait de vinaigre Melfor (ou vinaigre de cidre doux)

 

Faire cuire les œufs durs, les écaler.
Séparer les jaunes des blancs.
Piler, à la fourchette, les jaunes d'œufs dans un bol puis en faire une pâte bien lisse en ajoutant la moutarde et l'huile par petites quantités. Saler, poivrer et ajouter le piment d'Espelette.
Dans un petit mixer, hacher les blancs d'œufs, les cornichons, l'échalote et les fines herbes.
Ajouter ce mélange à la "mayonnaise" puis verser le trait de vinaigre en continuant de mélanger.

Et voilà ! Succès garanti ;-)

Publié dans Recettes - Sauces

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patricia 03/10/2011 22:12


J'an ai mangé notamment avec du pain de viande et c'est délicieux! Je vais profiter de ta recette Célyne.Merci


Célyne 03/10/2011 22:51



Je t'en prie. C'est tout simple mais vraiment excellent (les herbes étant à doser selon son goût, évidemment).



zaza 03/10/2011 19:12


mmmmm ! ça m'a l'air bien miam miam cette histoire ! :)


Célyne 03/10/2011 22:52



Oh que oui ! La prochaine recette sera une version de côte de veau Vallée d'Auge (donc plus par chez toi)...